Conseils marketing : définir son buyer persona

Généralement, un buyer persona représente l’archétype de ses clients. En effet, les personnes concernées devraient représenter un ensemble de gens ayant des comportements et avec des objectifs déterminés. Ce sont précisément les clients parfaits, caractérisés selon leurs données sociodémographiques, notamment l’âge, le sexe, leurs motivations, leurs rythmes de vie, leurs envies, leurs besoins, leurs place au sein de la société, etc. Il serait ainsi important de définir son buyer persona, car il est très indispensable dans le monde de la vente de ses produits, dans le but de renforcer la mise en place de ses clients. Pour cela, il faudrait mettre en place des méthodes stratégiques pour mieux comprendre et saisir tout à propos de ses clients. Ainsi, quelques conseils sont à prendre en compte pour définir son buyer persona.

Lister les questions à se poser

Pour mieux définir son buyer persona, il faudrait tout d’abord déterminer la liste des questions à poser, en se posant à soi-même les bonnes questions pour définir la personnalité des ses clients. Pour cela, quelques questions sont à tenir compte pour mieux guider la définition de son buyer persona. Ces questions concernent notamment : la situation géographique de ses buyers persona, leur catégorie socioprofessionnelle, la problématique de ses clients types, leurs objectifs également, les caractéristiques de leurs emploi du temps, et le lieu où ils recherchent les informations. De plus, cette étape pourrait impliquer aussi les ressources que ces clients utilisent en ligne, de leurs façons de se communiquer, les arguments à utiliser pour les convaincre d’acheter ses prestations, des frais lors de l’achat de ces prestations, des principaux questions posées par ses trafics, et aussi les principaux questions posées par ses clients potentiels. Pour mieux définir un buyer persona, veuillez consulter www.marketinglife.fr

Déterminer les méthodes envisagées pour interroger le buyer persona

Après avoir listé les questions nécessaires, il faut ensuite déterminer la meilleure façon pour les poser à ses prospects. Pour cela, il est important de structurer la méthodologie de collecte de données, en choisissant les moyens idéaux pour interroger ses buyers persona. Ces derniers consistent en effet à effectuer une interview de ses clients, un sondage auprès de ses clients, des questions posées sur les divers réseaux sociaux, et aussi une discussion avec ses commerciaux. Via cette discussion, certaine méthodes seront essentielles pour questionner sa persona, comportant quelques aspects efficaces. Ainsi, il faudrait primordialement saisir les outils à utiliser pour vérifier l’efficacité de son enquête avec les questions à poser : qui concernent de ce fait les outils complet, structuré et bien adapté. Puis, il faudrait déterminer la meilleure façon de diffuser son questionnaire, par exemple : en envoyant directement par e-mail l’interview, en proposant l’interview en call-to-action à partir d’un article suggéré, ou bien via les brainstormings effectués en interne.

Analyser les données pour ressortir les points communs

En réalité, cette phase d’analyser est vraiment importante. Il s’agit ici de ressortir les points de ressemblance, et les énormes tendances du profil de son cible, puis de recueillir les réponses y afférentes dans un seul lieu. Il faudrait regrouper les réponses selon les principaux critères, qui concernent notamment : leurs professions, leurs informations démographiques, leurs habitudes de consommation, leurs défis et objectifs, leurs buts par rapport à la consommation des produits et l’utilisation des services, et aussi leurs habitudes de recherches d’informations ou données. Par conséquent, il faudrait ensuite procéder à la mise en évidence des similitudes dans les réponses recueillies.

Utiliser les informations pour sa stratégie Inbound Marketing, et mettre en à jour habituellement le profil de ses buyers persona

Une fois l’analyse effectuée, il serait important ensuite d’optimiser sa stratégie Inbound Marketing pour assurer l’étude du marché. Il s’agit ici de définir les divers profils des clients ou acheteurs, permettant de répondre exactement à ses attentes respectives. Et grâce à ces données, il y aurait par conséquent : la création des landing pages (destinées aux différents profils), l’élaboration des différentes plaquettes de communication (permettant une relation client), la création des ressources de profil, la réalisation d’une stratégie éditoriale (correspondante à son buyer persona dit prioritaire), à un envoi des mailings personnalisées, et l’adaptation des arguments de ses commerciaux via le profil.

Et pour finir, il faudrait mettre à jour habituellement le profil de ses buyers persona, qui implique en réalité les attentes des clients et de leur façon de s’informer. Pour cela, les canaux de communication joueront un important rôle dans cette étape ; et s’il y aurait une certaine modification dans le comportement de ses clients, il est essentiel d’intégrer rapidement sa stratégie Inbound Marketing.

Du coup, ces importantes étapes permettront à une entreprise d’affiner au mieux la compréhension de ses buyers persona, et ainsi que de centraliser ses actions marketing sur leurs profils. Ceci aurait donc comme objectifs de définir le profil de ses acheteurs, et de mettre en œuvre ses campagnes idéalement déterminées.

Bien choisir ses solutions d’étiquetage et de marquage